Unité intersyndicale contre le projet Hercule de démantélement d’EDF

mardi 12 janvier 2021
par  Mutos
popularité : 30%

En 1946, au sortir de la Seconde Guerre Mondiale, dans la continuité du Programme du Conseil National de la Résistance, EDF était créée pour garantir à la France l’autonomie énergétique dont elle avait besoin et à tous les Français et les Française, et notamment les plus démunis, l’accès à l’électricité, désormais reconnue comme nécessité pour mener une vie pleinement intégrée.

75 ans plus tard, au terme d’un lent processus de privatisation entamé dans les années 1980, selon la stratégie bien connue des politiques de « faire bouillir la grenouille à petit feu afin qu’elle ne saute pas hors de la casserole », le plan Hercule vise rien moins qu’à porter le coup de grâce à cette conception égalitaire et sociale de l’énergie électrique.

Si EDF cède à cette scission en deux entités distinctes, cela reviendrait ni plus ni moins à donner « les dépenses au public, les profits au privé » et à livrer les plus démunis d’entre nous au racket des opérateurs privés en quête incessante de dividendes jamais assez juteux. Nous l’avons tous constaté en 2020, les grandes entreprises « zombifiées » par la finance ont versé à leurs actionnaires des dividendes faramineux, malgré l’impact de la crise du COVID, lequel impact s’est essentiellement trouvé reporté sur les plus fragiles : ceux qui n’ont pas les moyens de s’imposer.

C’est pourquoi les quatre syndicats d’EDF ont, par le biais de leurs Fédérations (regroupement des syndicats d’un même secteur), alerté leurs Confédérations (syndicats nationaux) qui ont écrit au Président de la République la lettre que nous vous livrons ci-dessous.

Lettre au Président de la République de l’intersyndicale contre le projet Hercule de démantèlement d’EDF