Grève du 26 Janvier 2022 pour refuser le bradage d’EDF : forte mobilisation, l’intersyndicale appelle à continuer l’action

lundi 7 février 2022
par  Mutos
popularité : 44%

Ce 13 Janvier, le gouvernement annonçait qu’EDF devrait racheter 20 TWh au prix fort sur les marchés de gros, pour les brader à ses concurrents à 1/5 du prix d’achat au jour de l’annonce. Cette mesure revient à racketter EDF d’environ 8 milliards d’euros, sans pour autant résoudre l’envolée des prix de l’électricité, mais en mettant en danger la pérennité de la filière nucléaire française.

Suite à cette annonce gouvernementale, les quatre fédérations syndicales représentatives au sein d’EDF ont appellé à une journée de mobilisation le 26 Janvier. La CGT Framatome s’est jointe à l’appel intersyndical EDF et a appellé les salariés de Framatome à participer aux mobilisations locales. Près de la moitié des salariés EDF étaient en grève le 26 Janvier et le mouvement va continuer.

Vous trouverez ci-dessous le tract interfédéral d’appel à la grève, la lettre ouverte à Bruno Le Maire, Ministre ministre de l’Économie, des Finances et « de la Relance » (sic), un tract de la FNME-CGT (Fédération Mines et Energie) à l’image de « La cigale et la fourmi » de Jean de La Fontaine, et le tract interfédéral de bilan de la journée du 26.

N’oubliez pas, si vous souhaitezvous mobiliser lors des prochaines actions, que pour les salariés en télétravail, la grève peut prendre la forme d’une déconnexion d’au moins 2 heures, et qu’il reste nécessaire de vous déclarer en grève auprès de votre manager.

Forte mobilisation le 26/01/2022 contre le relévement de l’AReNH
Appel à la grève - 26/01/2022
La concurrence et l’EDF - Fable
Lettre ouverte à Bruno Le Maire