US CGT Framatome

Information sur le groupe Framatome, accords de groupe, ....


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 27 juillet 2018
par  Mutos

Démarrage de TSN1 : la CGT demande une prime exceptionnelle pour tous

le premier EPR à démarrer, Taishan 1, a été connecté au réseau. Ce succès est l’accomplissement d’années de travail de tous les salariés Framatome. Passer ce cap permet à l’entreprise et à ses salariés d’envisager l’avenir avec plus de sérénité. C’est pourquoi la CGT Framatome demande que soit décidée une prime exceptionnelle, uniforme et significative, à tous les salariés, afin de récompenser le travail patient et acharné qui a permis cette réalisation.

Voici donc le tract de la CGT Framatome, ainsi que sa déclinaison qui a été distribuée à Romans sur Isère, en lien avec les problèmes de conditions de travail que rencontre actuellement ce site.

mardi 27 février 2018

Venez nous rejoindre dans la CGT !

Voilà une petite introduction à la CGT, d’où elle vient, ce qu’elle fait et où elle veut aller en 2018 et quel futur meilleur elle souhaite construire, depuis l’échelle nationale jusqu’à nos syndicats dans Framatome !

Et bien sûr, comme nous parlons d’historique, de national et de la filière nucléaire, une grande partie de ce que vous lirez dans ce tract s’applique bien plus largement que Framatome, que ce soit dans les sociétés issues de l’ex-Groupe AREVA ou ailleurs.

(liens non fonctionnels dans les images, passez par le PDF...)

mercredi 16 mars 2016

Parlons vrai #2 : Mars 2016, qui veut la peau d’AREVA ?

En ce joli mois de Mars, la direction d’AREVA a annoncé le bilan du groupe et, surprise, la perte annoncée se voit doublée, passant de 1 Md€ à 2 Md€.

Si les dirigeants du groupe ont une lourde part de responsabilité, que dire de celle de l’Etat ? Elle est écrasante !

Le rôle du politique est de prendre des décisions dans l’intérêt général. Celui-ci passe par une filière nucléaire française forte, adossée à un outil industriel puissant et à des salariés compétents et stables.

Or, aujourd’hui, l’Etat a renvoyé AREVA devant les banques en refusant depuis plus d’un an de recapitaliser le groupe, et se contente de rechercher des investisseurs pour la dite recapitalisation, quitte à sacrifier le long terme en cédant à toutes leurs exigences.

La CGT appelle donc les salariés à se mobiliser le plus largement possible pour interpeller les pouvoirs publics à tous les niveaux locaux et nationaux. L’Etat doit recapitaliser AREVA de manière urgente sous peine de mettre AREVA en faillite, de tuer l’une des dernières filières industrielle d’excellence française et de jeter à la rue des milliers de salariés.

L’accès à l’énergie est un droit pour tous les français. Il est grand temps de créer un Pole public de l’énergie regroupant les entreprises françaises de l’énergie afin de mettre en place une véritable politique énergétique durable.

lundi 15 février 2016

Parlons vrai #1 : AREVA et ses déboires

En mars 2015, la direction du groupe AREVA annonçait une perte historique de près de 5 milliards d’euros. Depuis, la réponse du gouvernement et de la direction s’est résumée un plan social, des ventes d’actifs et un énième plan d’austérité, pardon, de performance.

Avec ces tracts « Parlons vrai », dont vous voyez aujourd’hui le premier, votre CGT récapitule la situation et vous donne les éléments pour comprendre ce qu’il se cache derrière le PDV, les restructurations et les grandes manoeuvres que la direction tente de faire passer en force.

Prochaine échéance : Jeudi 18 Février 2016 ! Salariés, AREVA et la filière nucléaire ont besoin de votre mobilisation et de votre détermination pour infléchir cette casse annoncée...

mercredi 30 novembre 2011

La CGT, 1ere organisation syndicale chez AREVA

Le 22 Novembre 2011 ont eu lieu les élections professionnelles chez AMALYS. Cette élection terminait le processus électoral définissant la représentativité pour l’ensemble du groupe AREVA pour la période 2012-2015. Résultats AMALYS Résultats CE-DP (tous collèges confondus) CGT 21.82% CFDT 19.34% CFTC (...)