Vie de la CGT et de son UGICT


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 27 juillet 2018
par  Mutos

Métallurgie : vous reprendrez bien un peu de précarité ?

Pour la métallurgie, la crise semble finie, les voyants repassent au vert les uns après les autres. Cependant, cette amélioration n’arrive pas jusqu’aux salariés. De ceux-ci, l’UIMM demande toujours plus de productivité, ce qui se traduit en pratique par toujours plus de précarité : salaires plus faibles, droits et pérennité des emplois allégés, recours massif à la sous-traitance et à l’intérim.

Cette tendance lourde ne peut que s’amplifier avec l’arrivées des ordonnances, qui comme chacun sait sont une surprise pour le MEDEF et donc l’IUMM. C’est sans doute pour cela que, les ordonnances à peine promulguées, l’UIMM a ouvert unilatéralement une négociation pour en transcrire les effets délétères dans notre Convention Collective : recurs appuyé aux CDD, aux intérimaires, à la sous-traitance et, cerise sur le gâteau, ouverture large au contrat de chantier.

Mais actuellement, les quatre organisations syndicales de la Métallurgie, y compris bien sûr la CGT, refusent mordicus de céder. Sans accord, l’UIMM ne pourra pas déroger au Code du Travail et étendre la précarité. Mais pour pouvoir continuer de tenir bon, nous avons besoin du soutien des Métallurgistes, de vous tous, de l’ouvrier à l’ingénieur, pour imposer aux directions d’entreprise le respect de leurs salariés.

mardi 25 avril 2017

Représentativité syndicale : et si on arrêtait la manipulation ?

Depuis le 31 Mars et la publication des nouveaux chiffres sur la représentativité, le fait que la CGT passe de la 1ère place à la 2ème dans les entreprises privées de plus de 10 salariés est qualifié de « séisme dans le paysage syndical ».

Si la CGT n’a aucun mal à accepter le résultat du vote des salariés, ni à faire sa propre auto critique, la manière dont sont présentées les choses nous semble quelque peu partiale. Ce grand boulversement ne nous empêche pas de rester la 1ère organisation syndicale du pays, ni de garder cette première place dans les TPE et le public.

Depuis sa création il y a 120 ans, la CGT est combattue, précisèment parce qu’elle porte les revendications des travailleurs, partout et toujours, sans accepter de compromissions. Son chemin est rude et escarpé et il faut bien reconnaître que plus facile, plus rapide est... enfin vous savez... l’autre chemin, qui passe par se contenter d’accompagner les reculs sociaux et de négocier le moindre mal. Tel n’est pas notre choix. Nous continuerons à être le syndicat de tous les salariés et à lutter pour notre vision de l’émancipation humaine !

Ah, à propos... Le site de la CGT, vous savez, http://cgt.fr, est de nouveau accessible depuis AREVAnet. Il y a quelques semaines, il ne l’était plus, et était le seul des sites des Organisations Syndicales à être bloqué. Nous avons averti la direction dans un mail que le tract ci-dessous reproduit. Cette fois, il semble que le problème technique qui vous empêchait de vous informer chez nous ait été trouvé et résolu.

lundi 15 juin 2015

Le 17 juin, les Ingénieurs Cadres et Techniciens organisent leur Défense

Une fois n’est pas coutume, voilà sur le site de l’Union Syndicale AREVA un événement qui dépasse le cadre d’AEVA et même de la filière. En effet, l’UGICT, qui est la CGT des Ingénieurs, Cadres et Techniciens, organise une grande journée Mercredi 17 Juin pour évoquer comment ces catégories, historiquement peu syndiquées, peuvent rejoindre leurs collègues pour défendre les droits de tous.